Logo:Sivananda Yoga Europe

Les maîtres du yoga >>

Accueil >> Méditation >> Textes >> 

Textes sur la philosophie Vedanta

 Les Upanishad

Les Upanishad sont la dernière partie des Vedas et forment le fondement de la philosophie Vedanta. On les considère comme l'expérience mystique des grands sages. Le mot Upanishad signifie „s'asseoir près de“, donc à côté d'un maître ou d'un Guru, qui transmet oralement son savoir spirituel à son élève. La tradition connaît 108 Upanishad.

 Les écrits de Sri Adi Sankaracharya

Sankaracharya vécut au 8ème siècle et est considéré comme l'un des plus éminents philosophes indiens, ainsi que le plus grand représentant de la philosophie de la non-dualité ou Advaita Vedanta.

Le joyau de la discrimination

Le Viveka Chudamani, littéralement le „Joyau de la discrimination“, est un Prakarana Grantha, un texte rédigé en sanscrit simple, qui veut expliquer en langage commun le message des Vedas et des Upanishades (enseignement de sagesse). Le Viveka Chudamani, qui se compose de 580 vers, prend la forme d'un dialogue entre un enseignant et son élève. Le disciple apprend peu à peu comment atteindre Brahman ou la conscience supérieure. Le texte explique notamment les méthodes de méditation, les caractéristiques d'un Guru et l'état de réalisation du Soi.

Reconnaître la vérité

Qui suis-je ? Quel est le sens de la vie ? Tattva Bodha (la connaissance de la vérité) répond à ces questions et à d'autres encore. Sous forme de dialogue entre un maître et un élève, on y découvre notamment les trois corps, les trois Gunas (éléments de la nature), les trois états du mental et la différence entre le réel et l'irréel. Pour un questionnement intensif, l'aspirant atteint la réalisation du Soi, ou, pour le dire autrement, la réalisation de l'unité du Soi avec l'Absolu ou Dieu. 

Connaître le Soi

L'Atma Bodha ou „Connaissance du Soi“ est un texte bref sur l'Advaita Vedanta, philosophie de la non-dualité. L'oeuvre se compose de 68 vers en sanscrit. Il traite de la croyance en l'unité de l'âme individuelle avec l'âme absolue ou Brahman. Suivant l'Atma Bodha, il est nécessaire de connaître le Soi et l'immuable pour surmonter l'identification erronée avec les objets périssables du monde matériel.

<- retour vers : les écritures

Press Ctrl-D to bookmark this page
facebook googleplus