Logo:Sivananda Yoga Europe

Les maîtres du yoga >>

Biographie Swami Sivananda (1887 – 1963)

Sa mission : servir l’humanité

Swami Sivananda (1887–1963) était l’un des grands maîtres indiens du Yoga. Au cours de sa vie, il poursuivit deux carrières, d’abord celle d’un médecin puis celle d’un Yogi et d’un sage. Son œuvre était toujours centrée sur le service des autres : ‘tout type de travail qui sert à guérir et à soulager la souffrance humaine me remplit d’une grande joie’. Pour lui, servir était l’expression de l’amour. Après avoir commencé à travailler en tant que médecin en Inde, il vint en Malaisie où des milliers d’ouvriers indiens vivaient dans des conditions difficiles. En tant que directeur d’un hôpital local, il passa beaucoup de temps à soigner les pauvres qui avaient le plus besoin de son aide. Ils les soignait non seulement gratuitement mais il les envoyait à la maison avec assez d’argent en poche pour combler la perte de leurs salaire.

La recherche d’un bonheur durable

Le sentiment d’avoir une ‘vocation plus élevée’ était toujours dans l’esprit du jeune docteur. Parmi tous les plaisirs fugaces et vagues de la vie, il recherchait constamment une forme plus haute de bonheur et de paix durables. Le désarroi physique et mental qu’il observait chez les gens qu’il rencontrait était pour lui une source de profonde tristesse. A travers les enseignements du Vedanta, il comprit progressivement le vrai but de la vie. Son désir le plus intime devint de suivre le chemin des sages et d’aider les gens, non seulement au niveau de leur corps physique comme avant mais aussi au niveau de leur mental. Pour dédier totalement sa vie au Yoga, il renonça au monde et passa plusieurs mois comme moine itinérant, sans un sou, trouvant sa voie dans la solitude des Himalayas, où il pratiqua intensément le Yoga et la méditation et atteignit la réalisation du Soi.

Le Yoga de la synthèse

Dans son Ashram, la Divine Life Society à Rishikesh, Swami Sivananda enseigna une forme de Yoga qui intégrait tous les systèmes de Yoga connus. Le Yoga de la synthèse est la base de la pratique moderne en Occident. A Rishikesh, il forma beaucoup de disciples remarquables qui contribuèrent à donner au Yoga classique la grande réputation qu’il a de nos jours dans le monde. En 1957, il dit à l’un de ses plus proches disciples, Swami Vishnudevananda, “Va en Occident. Les gens t’attendent” et il l’envoya d’abord en Amérique et ensuite en Europe pour répandre l’enseignement du Yoga.

Le plus beau cadeau c’est la connaissance

Ecrire devint la nouvelle mission de Swami Sivananda. Cela lui permit d’apporter une aide plus durable aux gens. Son but était de propager autant de savoir spirituel que possible. Pour lui, le cadeau de la connaissance était le plus beau des cadeaux. L’imprimerie était plus importante pour lui que la chaire car les paroles entendues sont vite oubliées ; seuls les écrits restent. Il poursuivit cette mission jusqu’à la fin de sa vie, publiant plus de 200 livres sur tous les aspects du Yoga.

Des disciples dans le monde entier

Swami Sivananda écrivit tous ses livres en anglais car cela lui permettait d’atteindre l’audience la plus large possible dans le monde entier. Il maintenait également, partout dans le monde, une correspondance régulière avec des centaines de disciples du Yoga, qui se tournèrent vers lui cherchant des réponses et des conseils. De cette manière, à partir de sa maison simple au bord du Gange dans les Himalayas, Swami Sivananda répandit la lumière de la connaissance divine aux quatre coins du monde.

Le pouvoir durable de ses pensées

Ce grand sage du vingtième siècle, Swami Sivananda, continue de vivre. Il vit par ses livres, à travers ses disciples, dans l’atmosphère de ses centres et Ashrams. Swami Sivananda était un prince parmi les hommes, un bijou parmi les saints. Le service et l’amour étaient l’arme qu’il utilisait pour conquérir les cœurs des hommes. Swami Sivananda n’a pas fondé une nouvelle religion ni développé de nouvelles règles éthiques et morales. Au lieu de cela, il a aidé l’Hindou à devenir un meilleur Hindou, le Chrétien un meilleur Chrétien, le Musulman un meilleur Musulman. Il y avait un pouvoir durable chez Swami Sivananda – dans ses pensées, ses paroles et ses actions. Il était le pouvoir divin de la vérité, de la pureté, de l’amour et du service.

<- Retour vers: Les maîtres

 

Swami Sivananda
Swami Sivananda
Swami Sivananda
Swami Sivananda
Press Ctrl-D to bookmark this page
facebook googleplus